Equipements haut de gamme bien-être : installer un sauna dans sa maison

Equipements haut de gamme bien-être : installer un sauna dans sa maison

Originaire de Finlande, le sauna a de plus en plus d’adeptes en France. Pas étonnant : cette cabine en bois, avec sa chaleur sèche (à ne pas confondre avec le hammam, qui fonctionne lui à vapeur), est idéale pour se détendre et prendre soin de soi. Avec un sauna maison, adieu les toxines, et bonjour à une peau rajeunie, plus élastique, ainsi qu’à un repos tant physique que mental… Pour ne citer que les avantages les plus communs. Mais quand on veut installer un sauna dans sa maison, mieux vaut en savoir un peu plus que cela.

Les deux grands types de saunas

Pour commencer, sachez qu’il existe deux grandes catégories de saunas : les saunas « naturels », et ceux à infrarouges.

Esthétiquement, les deux se ressemblent : de « simples » cabines en bois.
Mais dans le sauna traditionnel, la chaleur est émise par un poêle (soit à bois, soit électrique), dont les flammes chauffent des « pierres de lave », sur lesquelles on verse de l’eau pour profiter de la vapeur. Tandis que dans les saunas à infrarouges, ce sont des émetteurs électriques qui chauffent la pièce.

Ils offrent une chaleur moins intense, et davantage concentrée au milieu de la cabine.

Dois-je choisir un sauna traditionnel ou un sauna infrarouge ?

Pour choisir, posez-vous une simple question : être vous très résistant à la chaleur, ou pas ?

Pour les plus résistants, le choix se portera naturellement sur le sauna traditionnel. Pour les autres, ceux qui n’apprécient pas les températures trop intenses, mieux vaut s’orienter vers un modèle à infrarouge.

N’hésitez pas à tester au préalable les deux types de modèles : quoi qu’il en soit, le ressenti est très différent.
Notons également que les modèles à infrarouge sont plus onéreux.

Quelle taille pour mon sauna ?

Pour installer un sauna chez soi, c’est sûr, il faut disposer d’un minimum de place…

Mais pas tant que ça. Les options sont nombreuses : les plus petits modèles, individuels, ne font pas plus d’un mètre vingt.
Pour les plus gros, qui peuvent contenir une dizaine de personnes, c’est une autre histoire.

Outre le nombre d’utilisateurs, une autre bonne question à se poser : préférez-vous profiter de votre sauna assis, ou allongé ? Cela jouera grandement sur sa taille.

À quel endroit dois-je placer mon sauna ?

L’idéal est de faire installer votre sauna à l’intérieur : salle de bain, ou autre pièce réservée à cet usage.

Quoi qu’il en soit, une douche doit être à proximité pour plus de confort.
En effet, quand on sort d’un bon sauna, on a tendance à vouloir courir directement se doucher. Davantage qu’un luxe, c’est une pratique bonne pour la santé, recommandée par les amateurs.

Mais installer votre sauna en extérieur est également possible. En Finlande c’est même très commun.
La différence notable ? Dehors, il faudra doter votre sauna d’un toit et d’une isolation, ce qui augmentera les coûts.

Combien va me coûter un sauna ?

La réponse est à la fois simple et complexe.
Pourquoi ? Parce que la fourchette de prix est énorme pour calculer le prix d’un sauna.

À quelque chose près, le plus petit sauna traditionnel et individuel vous coûtera seulement 600€, ou 700 maximum. Mais les gros modèles, réalisés sur mesure et pouvant contenir plusieurs personnes, peuvent monter jusqu’à 20000€.

D’autres critères jouent sur les différences de prix : votre sauna sera-t-il en préfabriqué, ou en bois massif ? Quelle taille fera-t-il ? De quelles options le doterez-vous ? Sera-t-il construit sur mesure, ou pas ?

Tout cela a un coût ; étudiez donc bien vos possibilités financières avant de vous lancer.